Burkina Faso

Burkina Faso: commémoration de l'attentat de Ouagadougou

Vue de la façade du restaurant Capuccino à Ouagadougou, le 18 janvier 2016, quelques jours après l'attaque terroriste.
Vue de la façade du restaurant Capuccino à Ouagadougou, le 18 janvier 2016, quelques jours après l'attaque terroriste. REUTERS/Joe Penney

Le Burkina Faso a commémoré ce dimanche 15 janvier l’an un de l’attentat qui a endeuillé le pays le 15 janvier 2016. Trois terroristes avaient attaqué le café Capuccino, le Splendid Hôtel et le bar Taxi brousse. L’attaque avait fait 30 morts. Le président Roch Marc Christian Kaboré, son gouvernement et les diplomates en poste à Ouagadougou, ont participé à une cérémonie du souvenir sur les lieux de l’attentat. Une stèle en hommage aux victimes a été dévoilée.

Publicité

Un peu plus d’un millier de personnes a marché silencieusement sur l’avenue Kwamé Nkrumah de Ouagadougou pour commémorer l’an un de l’attentat qui a frappé le café Capuccino et le Splendid Hôtel. La cérémonie d’hommage a été marquée par le dépôt de gerbes de fleurs sur les lieux de l’attaque, et la découverte d’une stèle où sont inscrits les noms des 30 victimes.

Pascal Lankoandé, le représentant des parents de victimes, a qualifié cet attentat de « barbarie odieuse et ignoble » perpétré par des hommes sans « aucun repère moral et spirituel ».

« Le peuple du Burkina Faso, les familles et les amis des victimes n’oublieront jamais que des personnes ont été arrachées à notre affection dans des conditions dramatiques », a dit le président Roch Marc Christian Kaboré, avant d’appeler à plus de collaboration dans la lutte contre le terrorisme.

Dimanche soir, des artistes musiciens ont organisé un concert sur les lieux de l'attaque pour dire « non » au terrorisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail