Accéder au contenu principal
Afrique du Sud

Afrique du Sud: le nouvel ambassadeur français veut plus d'échanges économiques

Une vue de Pretoria, la capitale de l'Afrique du Sud.
Une vue de Pretoria, la capitale de l'Afrique du Sud. Petrus Potgieter/CC/Wikimedia Commons
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Afrique du Sud, le nouvel ambassadeur français a remis ses lettres de créance, mardi 24 janvier. Christophe Farnaud est arrivé dans le pays il y a tout juste deux semaines. Ancien vice-président du groupe français Thales où il était chargé des relations internationales, il compte bien développer les échanges économiques entre les deux pays.

Publicité

Fort d’une expérience dans le secteur privé, Christophe Farnaud entend bien développer les échanges avec l’Afrique du Sud.

Lors de sa rencontre mardi 24 janvier avec le président Jacob Zuma, le nouvel ambassadeur a indiqué que la France est prête à accompagner l’Afrique du Sud dans son développement dans tous les domaines, ajoutant que plus de 360 entreprises françaises sont présentes dans le pays. La France est le douzième partenaire commercial de l’Afrique du Sud.

Secteur énergétique

Après l’aéronautique, les produits chimiques et les produits pharmaceutiques, Paris espère aider l’Afrique du Sud à développer son secteur énergétique. Pretoria projette d'acquérir jusqu'à huit réacteurs nucléaires d'ici 2030. Un projet évalué à environ 40 milliards d'euros.

Aréva est sur les rangs, ainsi que la Chine, les Etats-Unis et la Russie. Et l’arrivée de Christophe Farnaud tombe à point nommé. Mardi, le géant russe Rosatom a annoncé avoir soumis son offre pour la construction des centrales nucléaires.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.