Accéder au contenu principal
Maroc / Soudan du Sud

Soudan du Sud: le roi du Maroc en visite à Juba

Le roi du Maroc, Mohammed VI, avec le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, à Juba, le 2 février 2017.
Le roi du Maroc, Mohammed VI, avec le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, à Juba, le 2 février 2017. REUTERS/Jok Solomun
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Fraîchement auréolé de sa victoire diplomatique par le retour du Maroc au sein de l'Union africaine, Mohammed VI poursuit son offensive sur le continent avec un déplacement au Soudan du Sud. Lors de cette visite d'Etat de deux jours, le roi était accompagné d'une importante délégation d'affaires. Le Maroc s'est engagé à participer à la construction de la prochaine capitale administrative du pays.

Publicité

L’axe Rabat-Juba devrait se concrétiser par de grands chantiers d’infrastructures en direction du plus jeune Etat du continent. Parmi les neuf conventions du partenariat signées avec le Maroc, un vaste programme d’accompagnement à la construction de la nouvelle capitale administrative du Soudan du Sud. Montant de ce projet : plus de cinq milliards de dollars.

Sur le papier, des comités de suivi marocains et sud-soudanais seront nommés pour réaliser ce chantier pharaonique. La participation marocaine devra comprendre les études de faisabilité technique et financière en termes d’urbanisme. Le roi du Maroc avait reporté le 20 janvier 2017, sa visite au Soudan du Sud pour se concentrer sur les dernières tractations en vue de la réintégration du pays au sein de l’Union africaine.

Après une offensive économique en direction des pays d’Afrique de l’Ouest, via ses réseaux bancaires et télécoms notamment, le Maroc oriente aujourd’hui sa diplomatie économique vers les grands investissements directs. Comme ce fut le cas en novembre 2016 en Ethiopie, par l’annonce de la construction d’une gigantesque d’usine d’engrais à plus de deux milliards de dollars, ou encore en décembre 2016 par l’annonce d’un projet de gazoduc, reliant le Nigeria au Maroc.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.