Accéder au contenu principal
Soudan

Omar el-Béchir multiplie les accusations contre l'Egypte

C'est lors d'une visite aux Emirats Arabes Unis que le président soudanais Omar el-Béchir s'en est pris aux autorités du Caire (ici à Abou Dhabi, le 19 février).
C'est lors d'une visite aux Emirats Arabes Unis que le président soudanais Omar el-Béchir s'en est pris aux autorités du Caire (ici à Abou Dhabi, le 19 février). REUTERS/Stringer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les relations entre le Soudan et le l'Egypte semblent se compliquer. Durant sa visite aux Emirats Arabes Unis, le président soudanais a accusé l'Egypte de livrer des armes au Soudan du Sud. Il a également accusé les services de renseignement égyptiens d'être présents à Juba. Leurs activités nuiraient aux bonnes relations entre les deux pays.

Publicité

C'est la deuxième fois en moins d'un mois que le président soudanais Omar el-Béchir fait une sortie contre l'Egypte avec des accusations graves. Cette fois, il l'accuse de recevoir les opposants soudanais au Caire et de livrer des armes au Soudan du Sud. Des accusations lancées mercredi, en marge de sa visite aux Emirats Arabes Unis.

L'Egypte dément ses accusations et rappelle que les opposants soudanais sont au Caire depuis toujours.

Déjà fin janvier, après sa visite en Arabie saoudite, le président el-Béchir avait menacé de traîner l'Egypte devant l'ONU, concernant le triangle Halayeb, une zone égyptienne non démarquée à la frontière entre les deux pays… Un ancien dossier que le président soudanais remet sur la table.

Selon la presse égyptienne, le président soudanais n'aurait pas fait ces déclarations sans le feu vert saoudien. Riyad cherche à accroître son influence en mer Rouge, mais aussi en Afrique, au détriment de l'Egypte. Le Soudan semble avoir choisi son camp. Il profite de la tension entre Riyad et le Caire pour se repositionner dans la région.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.