Accéder au contenu principal
Somalie

Somalie: un nouveau gouvernement à Mogadiscio

Le Premier ministre Hassan Ali Khaire a choisi dix-neuf de ses ministres parmi les parlementaires, ce qui lui permet de respecter les équilibres claniques.
Le Premier ministre Hassan Ali Khaire a choisi dix-neuf de ses ministres parmi les parlementaires, ce qui lui permet de respecter les équilibres claniques. STRINGER / AFP

Vingt-six ministres, dont six femmes, un vice-Premier ministre, voilà la composition du nouveau gouvernement somalien. Un gouvernement qui rassemble à la fois des technocrates et des professionnels de la politique et qui respecte les équilibres claniques du pays.

Publicité

C'est la première fois depuis 1991 qu'un gouvernement somalien compte autant de femmes. Elles occupent six postes et non des moindres, la Santé, les Transports, le Commerce, ou encore les Droits de l'homme et la Jeunesse et les sports.

Le Premier ministre Hassan Ali Khaire a choisi dix-neuf de ses ministres parmi les parlementaires, ce qui lui permet de respecter les équilibres claniques. Issu de la société civile, il a cependant fait appel à des professionnels de la politique pour les postes-clés.

Ainsi le ministre de la Défense n'est autre que le puissant gouverneur de la région de Bay. Il sera chargé de la réforme de l'armée somalienne, dossier crucial à l'heure où les jihadistes Shebabs poursuivent leur guerre contre les autorités centrales.

L'ancien ministre des Affaires étrangères passe aux Finances. Tandis qu'un ex-journaliste de la BBC devenu ambassadeur aux Nations unies est nommé aux Affaires étrangères.

Un gouvernement qui aura pour tâche principale, outre la sécurité, de faire face à la famine qui sévit dans plusieurs régions du pays. Six millions de Somaliens sont en insécurité alimentaire à cause de la sécheresse. Dans le Jubaland, selon les autorités locales, 26 personnes sont mortes de faim en 36 heures.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.