Accéder au contenu principal
RDC

RDC: le président Kabila en visite à Kananga au Kasaï-Central

La ville de Kananga au Kasaï-Central, l'une des provinces en proie aux violences depuis plusieurs mois.
La ville de Kananga au Kasaï-Central, l'une des provinces en proie aux violences depuis plusieurs mois. Junior D. Kannah / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Arrivé à Kananga, la capitale du Kasaï-Central, mardi 30 mai en début d'après-midi, le président congolais Joseph Kabila est face à une population qui a connu les pires sévices. Les plaies sont encore fraîches.

Publicité

A l'arrivée du président Kabila, le successeur du grand chef coutumier Kamuina Nsapu était présent à l'aéroport aux côtés des autres chefs traditionnels. Quatre cents miliciens Kamuina Nsapu démobilisés ont également été signalés sur les lieux. Pour le protocole, il s'agit d'un signal fort de la réconciliation, une preuve de la volonté réelle des uns et des autres de cimenter la paix dans l'espace kasaïen.

Pas un seul mot de Joseph Kabila à l'endroit de la population rassemblée sur la place de l'Indépendance à Kananga, la capitale du Kasaï-Central. Le chef de l'Etat a plutôt convoqué une réunion de sécurité pour évaluer la situation sécuritaire.

Dans la soirée, les bars et autres débits de boissons ont rouvert pour la première fois depuis plusieurs mois. Selon le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Ramazani Shadari, la paix se consolide graduellement dans toutes les provinces issues de l'ancien Kasaï.

Lundi, les autorités locales avaient annoncé l'intégration dans la police nationale des insurgés qui se sont rendus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.