RDC

RDC: l’opposant Muyambo «arraché» de l’hôpital et reconduit en prison

Jean-Claude Muyambo dans son fauteuil roulant devant le tribunal de Kinshasa, le 3 juin 2015.
Jean-Claude Muyambo dans son fauteuil roulant devant le tribunal de Kinshasa, le 3 juin 2015. AFP PHOTO / FEDERICO SCOPPA

En République démocratique du Congo (RDC), l'opposant Jean-Claude Muyambo a été ramené, manu militari, à la prison, vendredi 2 juin, par des éléments de la police militaire. Et cela, « sans aucune notification du procureur général, alors qu'il était hospitalisé », s'alarme l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ). L'opposant était hospitalisé depuis trois semaines pour une inflammation du pied et de l'hypertension.  L'ACAJ dénonce cette mesure qui ne va pas dans le sens de la décrispation politique promise, depuis des mois, par le gouvernement, comme l'explique le président de l’association, Georges Kapiamba.

Publicité

On ne comprend pas car il n’y avait aucun document, aucune signification officielle pour cette reconduction à la prison de Makala. Nous ne pouvons pas comprendre que l’on puisse l’arracher du lit de l’hôpital sans préalablement requérir l’avis du médecin.

Georges Kapiamba

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail