Sénégal / Médias

Au Sénégal, le nouveau Code de la presse sera bientôt une réalité

Dakar, au Sénégal. L’objectif est de redresser le secteur de la presse, en crise.
Dakar, au Sénégal. L’objectif est de redresser le secteur de la presse, en crise. Wikimedia/CC

Après huit années de blocage, les médias sénégalais devraient bientôt disposer d'un nouveau Code de la presse. Adopté en Conseil des ministres le mercredi 31 mai, le texte doit être étudié par l'Assemblée nationale avant la fin du mois de juin. Ce Code va permettre d'encadrer juridiquement la profession. Et c'est une première, dans un pays réputé pour sa liberté d'expression, mais où les acteurs des médias disent vivre de réelles difficultés.

Publicité

Il aura fallu plusieurs mois de discussions entre les représentants des médias et le gouvernement sénégalais avant de parvenir à l'élaboration de ce texte. L’objectif est de redresser ce secteur en crise - plusieurs organes de presse sont au bord de la faillite au Sénégal -, mais également de réglementer les conditions d'accès à la création d'une entreprise de presse ou à la profession de journaliste.

Un point important pour Mamadou Ibra Kane, le président du patronat de la presse : « Aujourd’hui est journaliste toute personne qui obtient sa rémunération de l’entreprise de presse. Dans d’autres pays, et c’est cette modification qui sera introduite au Sénégal, il y a des barrières d’entrée pour exercer comme journaliste ».

Début mai, les acteurs des médias sénégalais avaient manifesté pour dénoncer leurs difficultés et l'absence de cadre juridique adapté. Ce projet de Code de la presse vise à remplacer la loi de 1996, il s’agit donc aussi de se doter d'une législation en phase avec l'évolution des médias, selon Yakham Mbaye, secrétaire d'Etat à la Communication : « Tout ce qui relève de l’internet, tout ce qui relève de la presse en ligne. En fait, c’est un énorme retard de près de deux décennies que le Sénégal accuse et qui ne renseigne pas quand même sur la qualité de sa démocratie, sur la qualité de la liberté de la presse ».

Selon le gouvernement sénégalais, le projet de Code de la presse sera examiné à l'Assemblée nationale avant la fin du mois de juin 2017.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail