Comores / France

De l'eau dans le gaz entre la France et les Comores

Un panneau revendiquant Mayotte comme étant Comorienne, à Moroni, en avril 2016.
Un panneau revendiquant Mayotte comme étant Comorienne, à Moroni, en avril 2016. RFI/Anne Cantener

Les Rencontres de la coopération décentralisée France-Comores qui devaient avoir lieu mercredi et jeudi au Palais du peuple de Moroni ont finalement été annulées. La présence, souhaitée par la France, d'élus venant de l'île de Mayotte a été le grain de sable enrayant tout le mécanisme d'un événement destiné à renforcer les liens d'amitié entre les collectivités territoriales des deux pays.

Publicité

Dans la délégation française, on attendait des élus de La Courneuve et de l'île de la Réunion. Seulement des élus mahorais figuraient aussi dans la liste des invités transmise au ministère comorien des Affaires étrangères. Il a aussitôt réagi en faisant savoir à l'ambassadeur de France aux Comores qu'il était hors de question que des élus de Mayotte viennent représenter la France à Moroni et encore moins dans la foulée du dérapage d'Emmanuel Macron.

Les élus réunionnais ont tout de même fait le déplacement dans la capitale comorienne. En revanche, les élus de France métropolitaine ont annulé leur visite. Une manière pour la France d'exprimer sa colère d'avoir vu sa copie corrigée par la partie comorienne.

L'événement annoncé initialement devait se dérouler ce mercredi et jeudi en grande pompe. Il se résumera finalement à une rencontre plutôt informelle entre les élus de la Réunion et une délégation de maires comoriens dans un lieu neutre, par courtoisie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail