Accéder au contenu principal
RDC

Mines en RDC: les autorités répondent aux accusations de Global Witness

Une mine de cassitérite du Nord-Kivu, en RDC.
Une mine de cassitérite du Nord-Kivu, en RDC. Sabine Cessou/RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le ministre des Mines de la RDC, Martin Kabwe Lulu, a réagi ce lundi 24 juillet au rapport de Global Witness. L'ONG affirme dans ce rapport, publié la semaine dernière, qu'entre 2013 et 2015, 750 millions de dollars de recettes minières destinés au Trésor se sont évaporés en RDC.

Publicité

Des informations contestées pour les autorités congolaises. Pour le ministre des Mines, le rapport de Global Witness est orienté politiquement.

« Je constate avec beaucoup de regret que l’interprétation (est) apparemment très orientée vers une très, très mauvaise politique, cette interprétation est manifestement erronée. Dans ce rapport, il y a plusieurs données qui ont une connotation politique.

Les rapports de l’ITIE RDC contiennent toutes les informations concernant les 750 millions de dollars qui auraient prétendument échappé au Trésor public. Donc Global Witness, nous ne savons s’il a lu certainement à l’envers les informations contenues dans le rapport », estime en effet Martin Kabwe Lulu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.