Accéder au contenu principal
Kenya

Présidentielle au Kenya: grand meeting de Uhuru Kenyatta à Nairobi

Le président Uhuru Kenyatta s'adresse à ses partisans lors d'un meeting de campagne de Jubilee Party à Nairobi, le 4 août.
Le président Uhuru Kenyatta s'adresse à ses partisans lors d'un meeting de campagne de Jubilee Party à Nairobi, le 4 août. REUTERS/Baz Ratner
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le président Uhuru Kenyatta a tenu un grand meeting à Nairobi vendredi 4 août. Un de ses derniers avant les élections générales du 8 aout. Il était accompagné de son vice-président, William Ruto, ainsi que du candidat du parti pour le poste de gouverneur de Nairobi, Mike Sonko. Devant des milliers de personnes rassemblées à Uhuru Park, lieu historique de la lutte pour la liberté politique au Kenya, le président sortant a demandé aux Kényans de l’élire une seconde fois pour lui permettre de poursuivre sa politique de développement du pays.

Publicité

« Votez Jubilee pour que nos femmes accouchent gratuitement et pour que nos enfants aillent au lycée sans frais de scolarité » a déclaré Uhuru Kenyatta, sous les applaudissements de la foule. Six millions de Kényans de plus connectés à l’électricité, 92 nouveaux hôpitaux…

« Tandis que l’opposition n’a pas de bilan ni de programme », a renchéri son vice-président William Ruto. Sur la pelouse d’Uhuru Park, des milliers de jeunes surexcités agitent des petits drapeaux rouges et montent aux arbres pour apercevoir la scène.

Pour Justin, 26 ans, la vie a changé sous la présidence d’Uhuru Kenyatta. « Par exemple maintenant j’ai un travail. Je n’avais jamais eu de travail avant, et j’ai vu que ma vie a changé. Et je peux dire que c’est grâce au Jubilee… Tout ça c’est grâce au Jubilee. »

Tous font l’apologie de la politique de développement du président. Comme Josephine, sifflet à la bouche et casquette rouge sur la tête. « Je soutien Uluru et Sonko… A cause des routes, et des hôpitaux, et puis des écoles. »

A quelques mètres de la scène, Francis s’arrête un instant de danser. Il est confiant dans la victoire de son candidat. « Je suis là pour le président Uhuru Kenyatta, parce qu’il va remporter cette élection. Il aura un nouveau mandat… Cinq ans de plus à la présidence ! »

Les derniers sondages donnent Raila Odinga et Uhuru Kenyatta au coude à coude. Pourtant vendredi, le président sortant a prédit une victoire avec 3 millions de voix d’écart.

Des partisans du président Kenyatta saluent leur candidat lors d'un meeting à Nairobi, le 4 août.
Des partisans du président Kenyatta saluent leur candidat lors d'un meeting à Nairobi, le 4 août. REUTERS/Baz Ratner

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.