Somalie

Somalie: nouvelle attaque des shebabs contre une base militaire du Jubbaland

Un rebelle somalien shebab, lié à Al-Qaïda
Un rebelle somalien shebab, lié à Al-Qaïda REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Somalie, une dizaine de soldats ont été tués lors d’une nouvelle attaque meurtrière, ce dimanche 3 septembre, contre une base des forces du Jubbaland, une région semi autonome du sud du pays. L’attaque a été revendiquée par le groupe islamiste radical shebab.

Publicité

Selon des sources sécuritaires, les shebabs ont fait exploser un camion rempli d'explosifs contre l'entrée principale du camp de Bulogadud afin d'y ouvrir une brèche. C'est ainsi que les combattants sont entrés dans la base. Les habitants d'un village voisin témoignent qu'ils l'ont incendié et pillé avant de se retirer.

Le camp serait à nouveau sous le contrôle des forces du Jubbaland mais les shebabs affirment avoir emmené trois pick-ups surmontés de mitrailleuses.

Nuisance persistante

Le camp de Bulogadud se situe dans l'intérieur des terres, à une trentaine de kilomètres de Kismayo. Ce grand port du sud somalien était, jusqu'à l'offensive des forces kényanes et somaliennes de 2012, une place forte de l'insurrection islamiste qui en tirait des revenus substantiels.Depuis qu'ils ont perdu ce bastion et les autres, les shebabs continuent à contrôler de vastes zones rurales.

L'attaque de ce dimanche matin témoigne d'une capacité de nuisance persistante, malgré les opérations accentuées de l'armée somalienne, appuyée par les troupes la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et par des militaires américains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail