RDC

L'épidémie de choléra en RDC continue de s'étendre

Zone de Pakadjuma, province de Kinshasa, RDC (archives 2016): des mobilisateurs sociaux mettent en place des affiches sur les mesures clés pour éviter le choléra dans cette zone touchée par l’épidémie.
Zone de Pakadjuma, province de Kinshasa, RDC (archives 2016): des mobilisateurs sociaux mettent en place des affiches sur les mesures clés pour éviter le choléra dans cette zone touchée par l’épidémie. Photo OMS/Eugene Kabambi

L'épidémie est sévère, plus grave que celle qui avait frappé la ville de Goma en 1994 lors de l’arrivée des réfugiés rwandais. L’avis émane des autorités sanitaires du pays qui sont à la recherche de huit millions de dollars pour faire face à la situation de plus en plus inquiétante.

Publicité

Vingt-deux provinces sur les vingt-six de la RDC sont concernées par l’épidémie de choléra qui frappe le pays depuis le début de l’année. Le bilan est inquiétant. Les autorités sanitaires jugent la situation plus préoccupante que celle de 1994, année où plusieurs réfugiés rwandais, tout juste arrivés, avaient succombé dans la région de Goma.

« Depuis le début de l’année, nous avons exactement 45 853 cas et 918 décès qui ont été rapportés, 22 provinces ont été touchées au moins une fois sur les 26, et 211 zones de santé sur le 515 ont été affectés au moins une fois », a recensé Didier Bompange, coordonnateur de la lutte contre le choléra.

Il faut trouver de l'argent

Le gouvernement congolais cherche de l’argent pour combattre cette épidémie.

« Le plan de riposte qui a été présenté le 11 novembre dernier devant l’ensemble des partenaires, lorsqu’on a ajusté l’ancien plan à cause de la situation nouvelle du Kasaï, s’élève à huit millions de dollars. »

Selon Didier Bompange, la campagne de sensibilisation de la population devra continuer et même être intensifiée pour des bons résultats.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail