Accéder au contenu principal
Algérie

Algérie: polémique autour du prix de la baguette de pain

Les boulangers algériens estiment qu'ils vendent à perte.
Les boulangers algériens estiment qu'ils vendent à perte. Licence CC0
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le 1er décembre, en Algérie, des boulangers ont augmenté le prix du pain, sans l'autorisation de l'Etat. Ils estiment qu'ils vendent à perte, mais la baguette est un produit subventionné par l'Etat.

Publicité

Au moins une quarantaine de boulangers sont d'ores et déjà poursuivis en justice. Le 1er décembre, dans plusieurs régions du pays, des boulangers ont annoncé que le prix de la baguette de pain serait désormais de 15 dinars. La baguette est l'un des produits alimentaires subventionnés par l'Etat. Elle devrait coûter 8,5 dinars, elle est généralement vendue à 10 dinars dans la capitale. Le même prix depuis 1996.

Début décembre, des regroupements de professionnels de la boulangerie avaient demandé officiellement une augmentation du prix du pain. Ils répètent depuis plusieurs années que le prix de vente ne couvre pas leurs frais. La fédération des boulangers, qui n'est pas reconnue par l'Etat, estime que cette année 3 000 boulangeries ont fermé, et que ce nombre pourrait être multiplié par six d'ici l'année prochaine.

Le sujet est sensible : 70 millions de baguettes sont produites chaque jour dans le pays. Ce week-end, le ministre du Commerce a affirmé que le dossier était à l'étude. Mais pour les autorités, une augmentation de prix n'est pas une option.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.