Accéder au contenu principal
Sénégal

Sénégal: retrait de la taxe à l’exportation de l’arachide

L'arachide est le principal produit cultivé au Sénégal par au moins 60% de la population.
L'arachide est le principal produit cultivé au Sénégal par au moins 60% de la population. AFP/SEYLLOU
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Rétropédalage au Sénégal, où une taxe à l’exportation de l’arachide, mise en place en 2016 et appliquée pour la première fois cette année, vient d’être suspendue pour relancer les ventes. Le secteur de l’arachide est essentiel pour l’agriculture du pays, qui implique près de 60 % des paysans. La commercialisation a débuté le 1er décembre, le chef de l’Etat, Macky Sall, a donc entendu les appels des professionnels de l’arachide.

Publicité

Avec notre correspondant à Dakar,  Guillaume Thibault

En instaurant cette taxe en octobre 2016, 40 francs CFA pour le kilo d’arachide décortiquée, 15 francs CFA pour l’arachide en coque, les autorités voulaient avant tout protéger le secteur. Car les exportateurs chinois présents au Sénégal achetaient, au-dessus du court du marché, une grande partie de la production, laissant certains agriculteurs sans semence pour la saison suivante.

Mais cette année, alors que la production nationale est exceptionnelle, record, estimée à 1,4 million de tonnes, les intermédiaires chinois ont boycotté le Sénégal. Depuis le 1er décembre, les stocks s’écoulent très mal malgré un prix de 210 francs CFA le kilo. En Conseil des ministres, Macky Sall a donc demandé la suspension de cette taxe à l’exportation pour faire revenir les acheteurs asiatiques.

Une décision pour aider la filière cette année, mais qui confirme aussi que l’ambition du président de développer la filière locale, d’augmenter notamment les capacités des huileries, n’est pas encore d’actualité. Une fois de plus sur le continent, la matière première de qualité, ici l’arachide, est pour le moment en grande partie transformée à l’étranger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.