Accéder au contenu principal
Tchad

Tchad: le gouvernement recule sur une baisse des salaires des travailleurs

La place de la Nation, dans le centre de Ndjamena.
La place de la Nation, dans le centre de Ndjamena. Wikimedia Commons
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Tchad, le gouvernement marque le pas dans son projet de réduire les salaires des fonctionnaires. Confronté à une crise financière, le gouvernement, qui a réduit de moitié les indemnités des fonctionnaires, voulait réduire sur une proportion allant de 5 à 45% les salaires des travailleurs. Mais, face à la bronca, il a décidé de suspendre son projet, le temps de négociations.

Publicité

Quelques jours après une première rencontre au ministère des Finances qui n’a abouti à rien, c’est au tour du Premier ministre Albert Pahimi Padacké de convoquer le Comité national du dialogue social (CNDS) parce que la situation persiste : « Cette situation persiste, ce qui demande de notre part et réciproquement, un dialogue de tous les instants, parce qu’il s’agit en effet de notre pays ».

Ensuite, patronat, syndicats et gouvernement s’enferment, mais sans parvenir à faire évoluer la situation, selon le président du Conseil national du dialogue social, Ali Abbas Seitchi : « Le Premier ministre nous a demandé, au comité technique, de travailler en profondeur et dans le meilleur délai, lui faire une proposition idoine. Si on a une autre variante qui permet au gouvernement d’obtenir les 30 milliards d’économies, en attendant, le statu quo est maintenu, c’est-à-dire le décret 187 continue de courir ».

C’est dire qu’il n’y aura pas d’abattements de salaires en attendant la suite du dialogue. Mais pour le président de l’Union des syndicats du Tchad, Michel Barka, le gouvernement sait où faire des économies : « Les solutions sont dans ce qui se passe aux impôts, à la douane, comme vous savez, le pillage que les gens font sur les recettes de l’Etat ».

Selon les informations de RFI, malgré la suspension des abattements, les fonctionnaires du public auront des surprises en découvrant leur fiche de paie à la fin du mois de janvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.