Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: la création du Sénat se précise

L'Assemblée nationale ivoirienne, le 18 décembre 2015, lors d'un discours de son président Guillaume Soro.
L'Assemblée nationale ivoirienne, le 18 décembre 2015, lors d'un discours de son président Guillaume Soro. SIA-KAMBOU / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

A Abidjan, le prochain et premier scrutin sénatorial du pays se précise. Pour la première fois de son histoire, la Côte d'Ivoire va se doter le 24 mars prochain d'un Sénat, conformément à sa nouvelle Constitution. Ce 1er mars, la Commission électorale indépendante (CEI) a apporté devant la presse ivoirienne quelques précisions sur l'organisation et le déroulement de cette élection au suffrage indirect.

Publicité

On ne sait pas encore vraiment où ils siégeront faute de Sénat mais leur élection est fixée au 24 mars 2018. La première génération de 66 sénateurs ivoiriens sera élu au scrutin universel indirect.

Les grands électeurs, c'est-à-dire les conseillers régionaux et municipaux, désigneront par vote les élus dans les 31 régions et deux districts de Côte d'Ivoire.

Campagne express

Il y aura deux élus par circonscription et un tiers des sénateurs seront nommés directement par le président de la République, comme le spécifie la Constitution. Au total, 99 sièges sont à pourvoir.

Difficile de savoir si ces élections mobiliseront les quelques 7 000 grands électeurs. A une semaine de la clôture des candidatures le 9 mars, aucun candidat n'a déposé sa profession de foi auprès de la Commission électorale indépendante (CEI).

On aura d'ailleurs à peine le temps de se rendre compte que l'on est en campagne puisque celle-ci durera officiellement quatre jours, du 19 au 22 mars.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.