Accéder au contenu principal
Mali

Mali: à Gao, le Premier ministre multiplie les promesses

Le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maiga, ici à Kidal, dans le nord du pays, avant son départ pour Gao, le 23 mars 2018.
Le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maiga, ici à Kidal, dans le nord du pays, avant son départ pour Gao, le 23 mars 2018. Harandane DICKO / MINUSMA / AFP
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Après Kidal, le Premier ministre malien était ce samedi dans sa ville natale à Gao, avant de se rendre à Tombouctou. Souleymou Boubeye Maiga a annoncé des mesures pour la réouverture de plusieurs centaines de salles de classe fermées en raison de la crise et d'autres en faveur de l'emploi des jeunes.

Publicité

Au cours de sa rencontre avec les populations, le Premier ministre accueilli en véritable star a annoncé plusieurs mesures pour la réouverture de nombreuses salles de classe restées fermées à cause de la crise.

Ainsi des bénévoles seront recrutés par les maires et par des autorités intérimaires pour un salaire forfaitaire de 50 000 francs CFA par mois. Ils donneront des cours à des milliers d’enfants. Et puisque ventre vide n’a plus d’oreilles, les cantines scolaires seront ouvertes. Le budget est bouclé, a martelé le Premier ministre.

L’emploi des habitants de Gao était aussi au centre des préoccupations. Dans ce domaine, 900 jeunes originaires de Gao, mais également de Menaka vont bientôt suivre  une formation professionnelle, emploi garanti à la fin.

Soumeylou Boubeye Maiga a par ailleurs inauguré des forages pour les populations. Et puis, cinq milliards de francs CFA sont déjà mobilisés par le gouvernement malien pour bitumer les principales routes de Gao qui quittent l’aéroport pour le centre-ville. L’actuelle route véritable nid de poule est quasiment impraticable.

Soumeylou Boubeye Maïga a annoncé que les moyens de l'armée serait renforcés

La préoccupation reste la sécurité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.