Accéder au contenu principal
Namibie / France

France: l’ancien directeur des mines d'Areva poursuivi pour corruption

Le palais de justice de Paris, France (image d'illustration).
Le palais de justice de Paris, France (image d'illustration). Eric FEFERBERG / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En France, Sébastien de Montessus a été mis en examen le 29 mars dernier. L'ancien directeur des mines d'Areva entre 2007 et 2012 est poursuivi pour « corruption d'agent public étranger », « corruption privée » et « abus de confiance ». L'un des volets de l'enquête concerne notamment des soupçons d'escroquerie et de corruption lors de l'acquisition, en 2007, d'un gisement à Trekkopje en Namibie. En 2008, une usine de dessalement a été construite en 2008 sur ce site, nécessitant de lourds investissements de la part de la compagnie française, alors que le terrain ne s'y prêtait pas.

Publicité

On a construit une usine de dessalement à partir de 2008 sur laquelle on a investi des centaines de millions d’euros en pure perte. Toutes les expertises géologiques ont été très largement surévaluées pour fixer un prix d’acquisition très élevé et on se rend compte aujourd’hui que le gisement de Trekkopje est inexploitable parce que la teneur en uranium y est très faible.

Vincent Crouzet, auteur du livre «Une affaire atomique»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.