RDC

RDC: la «Voix des Sans Voix» interpelle les autorités après attaque d'une église

L'intérieur de l'église Notre-Dame de Kinshasa, en RDC, le 7 septembre 2017.
L'intérieur de l'église Notre-Dame de Kinshasa, en RDC, le 7 septembre 2017. AFP/John Wessels

En République démocratique du Congo, l'église Corps du Christ de la commune de Masina, à l'est de Kinshasa, a été la cible d'une attaque armée dans la nuit du 21 au 21 avril, alors que les fidèles effectuaient une veillée de prière. Information donnée par la Voix des sans voix pour les droits de l'homme qui rapporte que plusieurs assaillants armé ont pénétré dans l'église. Ils ont ensuite extorqué aux fidèles tous leurs biens de valeur, avant de violenter une cinquantaine de femmes et filles. « Inacceptable », estime la Voix des sans voix qui condamne des « traitements barbares, inhumains et dégradants ». L'organisation dénonce également la « tentative de meurtre » de l'évangéliste Jean-Jacques Muwawa, blessé par un tir de balle à bout portant dans le ventre. Selon le directeur exécutif de l'organisation, Rostin Manketa, la police n'est intervenue que 20 minutes après le début de l'attaque et ne disposait pas de l'équipement approprié. Il demande donc aux autorités congolaises de répondre, au plus vite, à la dégradation du climat sécuritaire et d'ouvrir une enquête indépendante sur cette attaque.

Publicité

L'Etat doit se ressaisir et apporter la sécurité à tous les Congolais.

Rostin Manketa, directeur de la Voix des sans voix.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail