Accéder au contenu principal
Maroc

Maroc: le leader de la contestation du Rif Nasser Zefzafi en grève de la faim

Le leader du mouvement de protestation Nasser Zefzafi lors d'une manifestation à Al Hoceïma le 18 mai 2017, sept mois après le mort d'un vendeur de poisson.
Le leader du mouvement de protestation Nasser Zefzafi lors d'une manifestation à Al Hoceïma le 18 mai 2017, sept mois après le mort d'un vendeur de poisson. REUTERS/Youssef Boudlal
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Maroc, le leader du mouvement de protestation qui a agité l'an passé la région du Rif a entamé une grève de la faim ce mercredi 23 mai. Jugé depuis mi-septembre dernier avec 53 co-accusés, Nasser Zefzafi entend protester contre son traitement en prison.

Publicité

C'est la deuxième grève de la faim pour le leader du Hirak. Nasser Zefzafi qui entend protester contre les « tortures et traitements inhumains » subis en prison, indique la défense. Maître Naima El Gallaf, l’une de ses avocates, précise dans sa publication Facebook que l'administration pénitentiaire « n’a pas respecté la loi sur le traitement des prisonniers ».

A l'isolement à la prison d'Oukacha à Casablanca, Nasser Zefzafi, 39 ans, est le visage de la contestation qui a secoué la région du Rif entre fin 2016 et mi-2017, arrêté il y a un an pour avoir interrompu un prêche d'un imam ouvertement hostile au mouvement.

Personnage charismatique, très populaire dans sa ville natale d'Al Hoceïma, cet ex-gérant d'une boutique de téléphonie mobile est l'un des derniers des 54 co-accusés du mouvement à avoir été appelé à la barre. C'était le 9 avril dernier. Devant la chambre criminelle de la Cour d'appel de Casablanca. Au cours de cette première audience publique, il avait d'emblée fustigé un « procès politique » et rejeté toute « intention séparatiste ».

Cette nouvelle grève de la faim intervient alors que ce procès-fleuve entre dans sa dernière ligne droite. Zefzafi est notamment poursuivi pour « atteinte à la sûreté de l'Etat ». Il risque en théorie la peine capitale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.