Accéder au contenu principal
RDC

RDC: inquiétude au sujet de l’état de santé de l’opposant Mulumba, alias Gecoco

Vue de la prison de Makala à Kinshasa, RDC (photo d'illustration).
Vue de la prison de Makala à Kinshasa, RDC (photo d'illustration). AFP PHOTO / JUNIOR D. KANNAH
Texte par : RFI Suivre
1 mn

L’opposant Gérard Mulumba, alias Gecoco, est malade. Il était hospitalisé et le pouvoir a décidé de le faire retourner en prison après avoir refusé son transfert à l'étranger pour des soins, comme l’exige son état de santé selon sa famille.

Publicité

C’est sur une civière que l’opposant Gérard Mulumba, alias Gecoco, est retourné vendredi 1er juin dans sa cellule du centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, la prison centrale de Makala. Condamné à dix-huit mois de prison pour offense au chef de l’Etat, le député passé du parti présidentiel PPRD au plus grand parti de l’opposition, l’UDPS, est malade, même très malade.

Selon ses médecins, l’état de santé de Gecoco nécessite des soins appropriés à l’étranger. Mais les autorités sont restées sourdes à toutes les sollicitations de la famille pour une liberté conditionnelle ou provisoire afin de permettre l’évacuation du malade. Pour son frère qui vit à l’étranger, cela ressemble à « une condamnation à mort ».

Déjà peu avant son procès, la justice avait décidé d’une liberté provisoire en faveur de Gérard Mulumba, mais l’ordonnance du parquet avait été ignorée. Et le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba avait déclaré en ce temps-là, devant la presse, n’avoir jamais été saisi de cette décision.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.