Accéder au contenu principal
Erythrée / Somalie / Israël

Amnesty International dénonce le sort réservé aux migrants par l’Etat israélien

Des migrants africains, devant le centre de rétention de Holot, en Israël, le 13 mars 2018.
Des migrants africains, devant le centre de rétention de Holot, en Israël, le 13 mars 2018. REUTERS/Amir Cohen
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Amnesty International dénonce des transferts « cruels, forcés et illégaux » de demandeurs d'asile en Israël. Des transferts officiellement volontaires de migrants, Erythréens et Soudanais pour la plupart, vers l'Ouganda et le Rwanda, mais l'ONG estime dans son dernier rapport que le système d'asile israélien est « délibérément dysfonctionnel » et ne laisse aucune chance aux migrants.

Publicité

En Israël, le taux de réponse positive aux demandes d’asile est inférieur à 0,5%.

Martine Brizemur, la coordinatrice Israël/Palestine chez Amnesty International

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.