Accéder au contenu principal
RDC

RDC: l'opération de sécurisation des taxis est un succès pour le chef de la police

Scène de rue dans le quartier de Malonge à Kinshasa (non datée).
Scène de rue dans le quartier de Malonge à Kinshasa (non datée). Corbis News / Getty
Texte par : RFI Suivre
4 mn

La Police nationale congolaise se dit satisfaite de l'opération lancée au début du mois contre le phénomène de kidnapping à Kinshasa. L'opération consistait notamment en l'identification de tous les véhicules qui opèrent comme les taxis dans la capitale congolaise.

Publicité

Depuis le début du mois de juin, plus de 12 800 taxis sur environ 35 000 que comptent la ville de Kinshasa ont été identifiés avec numéros d'enregistrement et ont été repeints en jaune.

Pendant cette période, 43 présumés auteurs d'enlèvements ont été arrêtés. Interrogé par RFI, le général Sylvano Kasongo, chef de la police à Kinshasa, se déclare très satisfait: « plus de meurtres et d'enlèvements » nous explique-t-il.

L'opération de contrôle des véhicules, qui a causé des embouteillages à Kinshasa, va continuer. Aucune date de clôture n'a été annoncée.

Mais le chef de la police recommande la prudence aux Kinois : celui qui prend un taxi doit rester vigilant et relever son numéro.

depuis que nous avons lancé l'opération il y a une amélioration très positive... c'est une bonne chose pour une capitale de 12 millions d'habitants !

Ecoutez le général Sylvano Kasongo, chef de la police de Kinshasa, au micro de notre correspondant

Du côté de l'Association des chauffeurs du Congo, on approuve l'opération, mais on dénonce aussi quelques abus de la part de la police.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.