Afrique du sud/Nucléaire/Histoire

[Vidéo] Quand l’Afrique du Sud fabriquait la bombe atomique

Un gardien devant une mine d'Uranium en Afrique du Sud en 1958.
Un gardien devant une mine d'Uranium en Afrique du Sud en 1958. Getty-ullstein bild Dtl. / Contributeur

Au début des années 1950, sous le spectre des bombardements atomiquesd'Hiroshima et Nagasaki, les Etats-Unis entraînent le monde dans la course à l’arsenal nucléaire. Redoutant la multiplication de ces armes dévastatrices, la communauté internationale élabore un traité pour la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) autorisant cinq pays, les Etats-Unis, l’URSS, la Chine, le Royaume-Uni et la France, à posséder la bombe atomique, tout en s’engageant au désarmement, et interdisant aux autres Etats signataires d’acquérir l’arme nucléaire. Le TNP, signé le 1er juillet 1968, prévoit un point tous les cinq ans sur les engagements pris par les Etats dotés de la bombe, notamment le désarmement.

Publicité

Il a fallu attendre près de vingt ans après la signature du TNP pour que le nombre d'armes nucléaires diminue régulièrement. Divisé par cinq depuis la fin de la guerre froide, il reste tout de même 14 000 têtes nucléaires en 2018, selon la Federation of American Scientists.

Ces armes sont principalement aux Etats-Unis et en Russie qui possèdent 93% des stocks mondiaux et sont en tête des neuf puissances nucléaires actuellement recensées : les cinq Etats dotés d’armes nucléaires lors de la signature du TNP, et trois puissances nucléaires de fait qui n’ont pas ratifié le TNP, l’Inde, Israël et le Pakistan ainsi que la Corée du Nord qui, après avoir annoncé son retrait du TNP le 10 janvier 2003, a procédé à des explosions nucléaires.

Au cours des cinquante années écoulées depuis la signature du traité de non-prolifération nucléaire, certains pays ont montré qu’il est possible de renoncer à un arsenal nucléaire, tels le Brésil, l’Argentine, la Suisse, l’Ukraine, le Kazakhstan et la Biélorussie mais aussi l’Afrique du Sud qui après avoir fabriqué ses propres armes les a démantelées ainsi que ses installations nucléaires militaires, parfois converties pour des usages civils.

Retour en images et en archives sonores sur les armes nucléaires en Afrique du Sud.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail