RDC

RDC: première étape du dépôt des candidatures pour les législatives provinciales

Des agents électoraux de la Céni, en République démocratique du Congo, recomptent les voix, lors de l'élection présidentielle de 2011. (Photo d'illustration)
Des agents électoraux de la Céni, en République démocratique du Congo, recomptent les voix, lors de l'élection présidentielle de 2011. (Photo d'illustration) AFP PHOTO / SIMON MAINA

En République démocratique du Congo (RDC), la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a bouclé, le vendredi 13 juillet, le dépôt des candidatures pour les législatives provinciales. Les formations politiques ont eu besoin de quatre jours supplémentaires à cause, notamment, des difficultés logistiques pour acheminer les dossiers des candidatures dans un pays caractérisé, entre autres, par un déficit des moyens de communication, de télécommunications et d'électricité. La Céni se félicite de cette première étape.

Publicité

La Commission électorale nationale indépendante a débuté avec le travail de compilation des dossiers des candidatures reçus à travers le pays. Ce travail de traitement des dossiers se prolongera jusqu'au mardi 17 juin.

Certains Bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC) affichent déjà les listes provisoires des candidats. Selon les informations obtenues de la Céni, samedi, près de 13 000 candidatures ont été déposées pour 715 sièges à pourvoir.

D'après les premières statistiques, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) de l'opposant Jean-Pierre Bemba est en tête avec 128 circonscriptions électorales couvertes sur les 201 possibles. Il est suivi de la formation politique de Patrick Bolonya, Avenir du Congo (ACO), allié de la Majorité Présidentielle. Le PPRD, parti présidentiel, ne vient qu'en troisième position.

L'un des enjeux des législatives provinciales est le contrôle des Assemblées provinciales. Ces dernières élisent les membres du Sénat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail