Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: le parti unifié RHDP prend forme

Le président ivoirien Alassane Ouattara s'exprime lors de l'assemblée générale du RHDP, le 16 juillet 2018 à Abidjan.
Le président ivoirien Alassane Ouattara s'exprime lors de l'assemblée générale du RHDP, le 16 juillet 2018 à Abidjan. ISSOUF SANOGO / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Côte d'Ivoire, on ne doute plus de la création du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, le parti unifié que le président Alassane Ouattara ne cesse d'appeler de ses vœux. Lundi 16 juillet se tenait l'assemblée générale constitutive de la future formation politique. C'est la première étape avant la fondation effective du RHDP dans lequel vont se dissoudre les partis de la coalition au pouvoir. Tous les partis concernés étaient présents, à l'exception du PDCI, l'allié de poids du parti présidentiel.

Publicité

Devant l'hôtel Ivoire d'Abidjan, des centaines de militants sont en liesse. A l'intérieur du palais des Congrès de l'hôtel, 1 600 participants, accompagnés des poids lourds de la scène politique ivoirienne et du chef de l'Etat lui-même, sont présents. Le parti présidentiel, le Rassemblement des républicains de Côte d'Ivoire (RDR), et ses alliés ont voulu faire les choses en grand pour cette assemblée générale constitutive du RHDP.

Après la signature des statuts du parti et la désignation du chef de l'Etat pour le présider, les figures des partis alliés ont successivement pris la parole avant de laisser Alassane Ouattara s'exprimer devant ses supporters. Le chef de l'Etat a répété la nécessité du parti unifié et tend de nouveau la main à Henri Konan Bédié, chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), hostile à toute fusion avant les présidentielles de 2020.

« La place du PDCI-RDA, c’est au RHDP et nous attendons du président Bédié qu’il valide le statut pour le parti unifié du RHDP comme mandat lui a été donné par les bureaux politiques, a lancé Alassane Ouattara. Et nous sommes liés par l’accord politique qui nous demande d’aller à toutes les élections en RHDP. Et je sais que le président Bédié ne peut pas et ne va pas renier sa signature. »

Les divisions au sein du PDCI sur la question du parti unifié se sont accentuées ces derniers jours lorsqu’un mouvement pro-RHDP est entré en dissidence pour soutenir le chef de l'Etat.

Les initiateurs de ce mouvement, acclamés durant l'assemblée, ont répondu présent malgré le mot d'ordre de leur chef demandant aux militants PDCI de ne pas participer à l'événement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.