Accéder au contenu principal
Libye

Migrations: l’Italie va livrer 12 bateaux aux garde-côtes libyens

Un navire des garde-côtes libyens, en août 2017 (illustration).
Un navire des garde-côtes libyens, en août 2017 (illustration). REUTERS/Yannis Behrakis
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Parlement italien a voté lundi 6 août un décret prévoyant de livrer aux garde-côtes libyens dix zodiaques patrouilleurs et deux navires pour lutter contre l'immigration illégale en Méditerranée. Quelque 382 parlementaires ont voté pour cette décision et 11 seulement se sont opposés. Il s'agit des opposants qui considéraient que la Libye n'était pas un pays sauf pour y ramener les migrants et qu'elle n'a pas signé la convention de Genève. Aucune date n'est avancée pour la livraison pour le moment.

Publicité

Après le feu vert du Sénat le 27 juillet, le Parlement italien a approuvé le vote ce lundi. Selon les informations de RFI, ces bateaux seront livrés aux garde-côtes libyens au mois d'octobre prochain. L'opposition italienne voulait conditionner l'envoi de ces bateaux à l'amélioration de la condition des droits de l'homme en Libye. Elle souhaitait aussi la présence de l'ONU dans les centres de rétention et sur le terrain pour s'assurer de la bonne utilisation de ces bateaux, mais sans succès.

Un protocole d'accord a été trouvé en juillet dernier avec le gouvernement d'union nationale. Il stipulait d'allouer ces bateaux aux Libyens dans le cadre de la coopération dans la lutte contre la migration clandestine.

Ces navires seront donc destinés à augmenter la capacité opérationnelle des garde-côtes libyens qui protestent contre leur manque de moyens, alors qu'ils sont amenés à faire de plus en plus d'opérations de sauvetage.

Dimanche dernier, l'agence des Nations unies pour les réfugiés a annoncé que le nombre de migrants sauvés ou interceptés par la Libye est de plus de 47% pour les 7 premiers mois de l'année, par rapport à l'année dernière. Soit plus de 12 600 migrants. En même temps, le HCR a tiré la sonnette d'alarme : plus de 1 500 personnes ont péri en méditerranée en cette même période.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.