Accéder au contenu principal
Tchad / Orpailleurs

Tchad: après l'attaque de Kouri Bougri, l'armée s'en prend aux orpailleurs

Soldats tchadiens devant le tribunal de Ndjamena (image d’archive 2007).
Soldats tchadiens devant le tribunal de Ndjamena (image d’archive 2007). Thomas SAMSON/Gamma-Rapho via Getty Images
Texte par : RFI Suivre
3 mn

L'armée tchadienne va entamer une opération d'expulsion de tous les orpailleurs des zones de Miski et Kouri Bougri dans la région du Tibesti, dans l'extrême-nord du pays. Le 11 août, l'un des groupes rebelles tchadiens basé en Libye a effectué un raid sur deux mines d'or de Kouri Bougri qui a fait au moins trois morts dans les forces de sécurité tchadiennes. Les bilans sont différents suivant le gouvernement ou les rebelles. C'est la première véritable incursion des rebelles tchadiens sur le territoire depuis 2010, selon Jérôme Tubiana, chercheur spécialiste du Tchad qui travaille avec le projet de recherche Small Arms Survey. Il explique que cette attaque est un « petit coup de semonce » pour le régime tchadien, mais ne comprend pas la décision des autorités.

Publicité

Rien n'indique que les orpailleurs soient les complices des rebelles.

Jérôme Tubiana, chercheur pour le Small Arms Survey, sur les opérations de l'armée tchadienne contre les orpailleurs

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.