Accéder au contenu principal
Burkina Faso

Burkina Faso: une stèle en hommage à Thomas Sankara

Le chef d'Etat du Burkina Faso, Thomas Sankara, le 31 octobre 1984, dans sa capitale Ouagadougou.
Le chef d'Etat du Burkina Faso, Thomas Sankara, le 31 octobre 1984, dans sa capitale Ouagadougou. © AFP PHOTO
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La première pierre a été symboliquement déposée lundi 15 octobre, à l'occasion du 31e anniversaire de l’assassinat du père de la révolution burkinabè. La cérémonie s'est déroulée sur le lieu même où le capitaine Thomas Sankara et douze de ses compagnons ont été tués.

Publicité

Selon Abdoul Karim Sango, le ministre burkinabè de la Culture, des arts et du tourisme, la pose de la première de la stèle est la preuve que Thomas Sankara, le grand panafricaniste n'est pas mort. Il considère comme un devoir d’œuvrer « constamment à entretenir l’idéal défendu par le président, et pour lequel il a sacrifié sa vie ».

Il affirme que la pose de cette première pierre « ne doit pas ressembler à ces nombreux projets sans lendemain qui pullulent sur le continent. Sa réalisation exige un engagement de tous ».

Les statues en bronze de Thomas Sankara et ses compagnons seront réalisées  par un groupe d'artisans burkinabè. Sur le plan judiciaire, le dossier « évolue énormément de façon positive », explique maitre Benewende Sankara, l'un des avocats de la famille. « Même la France a accepté de lever le secret-Défense pour que la justice burkinabè puisse avoir accès aux archives », souligne-t-il.

Dans un message, le président Roch Marc Christian Kaboré à réitéré son engagement à œuvrer pour l'aboutissement de la justice dans le dossier sur l'assassinat de Thomas Sankara

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.