Accéder au contenu principal
Mali

Mali: vers un nouveau report des élections législatives

Opération de vote à Bamako, lors du premier tour des élections législatives maliennes de 2013 (photo d'illustration).
Opération de vote à Bamako, lors du premier tour des élections législatives maliennes de 2013 (photo d'illustration). REUTERS/Adama Diarra
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Mali, les élections législatives ne devraient pas avoir lieu avant la fin de l'année 2018. Le scrutin pourrait être reporté à juin 2019.

Publicité

La Cour constitutionnelle, à la demande de l’Assemblée nationale, vient d’émettre un avis favorable au report des élections législatives. Cet avis, publié dans le journal officiel du 12 octobre, évoque « des raisons de force majeure » sans donner plus de détails. La Cour constitutionnelle s’estime donc favorable à la prolongation de six mois du mandat des députés maliens. Cet avis ouvre la voie au report du scrutin, qui doit maintenant être sanctionné par le vote d’une loi par l’Assemblée nationale.

Une décision plutôt appréciée par une bonne partie de la classe politique locale. Dans l’hémicycle, les langues se délient. La nouvelle date fixée permettra de mieux organiser les élections, confie par exemple un député de la majorité. Des réformes institutionnelles sont en cours et il faut le temps nécessaire, confie un autre élu, qui fait référence aux fameux accords de paix d’Alger.

Ce nouveau report pourrait également permettre de ramener le calme dans le marigot politique local. L’élection présidentielle est toujours contestée par Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition et finaliste malheureux du second tour, ainsi que par sa coalition désormais regroupée au sein du front pour la  sauvegarde de la démocratie.

Il n’est pas donc exclu qu’entre temps, on puisse parler de décrispation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.