Accéder au contenu principal
Burundi/Kenya

La liaison aérienne Bujumbura-Nairobi menacée d'arrêt

Un avion de la flotte de Kenya Airways.
Un avion de la flotte de Kenya Airways. Wikipédia/Adrian Pingstone
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est une information RFI : la ligne aérienne entre Bujumbura et Nairobi pourrait prochainement s'arrêter. Les autorités burundaises sont engagées dans un bras de fer avec la compagnie Kenya Airways. Le gouvernement se plaint du manque de confort des appareils.

Publicité

Le goût du confort des représentants de l'Etat burundais met en danger une ligne aérienne existant depuis plus de 40 ans. Au départ, Kenya Airways souhaitait réduire les coûts de sa liaison Nairobi-Bujumbura, qui opère avec un vol aller-retour quotidien.

La compagnie aérienne avait donc décidé de changer de modèle d'avion, passant d'un Embraer de 96 sièges, à un Bombardier Q400 de 84 places. C'est sa filiale Jambojet qui devait gérer les vols.

Selon une bonne source, le Burundi avait accepté et signé un agrément. Le premier Q400 devait décoller mercredi. Sauf qu'à la dernière minute, Bujumbura n'a pas autorisé ce vol qui a dû être annulé.

Le ministère burundais des Transports n'est en effet pas content parce que ce nouveau type d'avion n'a pas de Classe Affaires. Or le gouvernement exige que ses hauts représentants soient traités selon des normes correspondant à leur rang. En clair, voyager dans un certain confort.

Vendredi soir, Kenya Airways s'est déclaré « surprise et déçue par cette décision » et a donc décidé de stopper les ventes de billets. Les vols vont se poursuivre sur les modèles Embraer, pour les clients qui ont déjà des tickets, mais cette ligne historique, jamais suspendue même au temps de la guerre civile, est désormais en danger de mort.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.