Accéder au contenu principal
Mali / France

Mali: la ministre française des Armées confirme la mort du chef jihadiste Kouffa

La ministre des Armées française, Florence Parly, le 23 mai à Paris.
La ministre des Armées française, Florence Parly, le 23 mai à Paris. ludovic MARIN / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Mali, le chef jihadiste Hamadoun Kouffa a bien été tué le 23 novembre dernier par les forces françaises et maliennes. L'information avait été annoncée le week-end dernier par les autorités des deux pays a été confirmé, mercredi, à l'Assemblée nationale par Florence Parly, la ministre française des Armées. Hamadoun Kouffa était le chef de la katiba Macina, active dans le centre du Mali.

Publicité

Dans la nuit du 22 au 23 novembre, les forces Barkhane engagées au Sahel ont remporté un succès majeur contre un groupe terroriste dangereux. Le bilan est de 35 terroristes neutralisés et parmi eux leur chef. Ce succès intervient après deux autres opérations qui l’avaient précédé quelques jours auparavant. Et grâce à ce succès, nous désorganisons les réseaux terroristes et nous le faisons en nous attaquant au haut de la pyramide, car c’est la meilleure façon d’affaiblir les bases du terrorisme

Florence Parly, la ministre française des Armées

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.