Accéder au contenu principal
Mauritanie

[Reportage] L'extrême sud-est mauritanien, une région d'élevage sous tension

Caravane de Sel aux environs de Oualata, extrême sud-est de la Mauritanie.
Caravane de Sel aux environs de Oualata, extrême sud-est de la Mauritanie. RFI/Olivier Fourt
Texte par : RFI Suivre
1 mn

La suite de notre série de reportages dans l'extrême sud-est de la Mauritanie.Notre journaliste a pu suivre une équipe de coopérants Européens dans cette Zone dite à « régime spécial », sous surveillance étroite de l'armée mauritanienne. Alors que la région est confrontée aux risques d'infiltrations terroristes, la principale activité de la population reste l'élevage, mais les zones de paturages sont parfois aussi les routes de passages de traficants ou des groupes armées transfrontaliers. La région de l'Hodh Chargui vit donc en « équilibre instable » , alors que le bétail représente une grande richesse pour toute la Mauritanie.

Publicité

Ce sont des animaux qui peuvent rester des mois sans avoir une alimentation suffisante et correcte et mais qui dès la première pluie peuvent reprendre et être de nouveau des animaux qui peuvent produire, être commercialisés, etc...

[Reportage] L'extrême sud-est mauritanien, une région d'élevage sous tension

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.