Accéder au contenu principal
Sénégal

Sénégal: le président Macky Sall investi par sa coalition Benno Bokk Yakaar

Investiture en grande pompe pour le président sortant du Sénégal, Macky Sall, le 1er décembre 2018, à Dakar.
Investiture en grande pompe pour le président sortant du Sénégal, Macky Sall, le 1er décembre 2018, à Dakar. SEYLLOU / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une cérémonie en présence des chefs d’Etat africains Adama Barrow, Alassane Ouattara, Georges Weah et Mohamed Abdel Aziz. 10 000 spectateurs - pour la plupart des militants - ont également fait le déplacement. Et ont découvert un Macky Sall en campagne.

Publicité

Une grande scène, « Macky président » inscrit en lettres rétro-éclairées, la cérémonie d’investiture a des airs de meeting. Pour un Macky Sall candidat qui s’est offert la présence du chanteur Youssou Ndour.

Objectif pour le président : défendre son bilan. Ce qu’il a fait pendant plus d’une heure. « Parler du Sénégal est une affaire de coeur, une passion sans fin, parce que pour ma part, le Sénégal est le seul bien éternel que nous avons. C'est aussi pour cela que je continuerai d'accorder la priorité des priorités à la consolidation de la paix en Casamance. »

Macky Sall a également insisté : il est nécessaire de se rassembler. C'est en tout cas le sens pour lui de la coalition Benno Bokk Yakaar. « Tous ensemble, fort de la confiance de notre peuple renouvelée à toutes les échéances électorales depuis 2012 ! Vive Benno Bokk Yakaar... vive la grande majorité présidentielle... dans une Afrique unie, libre et prospère ! »

Une démonstration de force à dix jours du début de la procédure officielle pour devenir candidat à la présidentielle.

→ REECOUTER Appel sur l'actualité:
[Vos réactions] Sénégal: vers une réélection de Macky Sall?
[Vos réactions] Macky Sall a-t-il tenu ses promesses de campagne?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.