Accéder au contenu principal
Congo-Brazzaville

Congo-B: le président Sassou-Nguesso déclare la guerre à la corruption

Dans un discours de cinquante minutes, le président congolais Denis Sassou-Nguesso s'est engagé à lutter contre le fléau de la corruption.
Dans un discours de cinquante minutes, le président congolais Denis Sassou-Nguesso s'est engagé à lutter contre le fléau de la corruption. STRINGER / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans un message sur l'état de la nation délivré samedi 29 décembre devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès, le président congolais Denis Sassou-Nguesso a promis de lutter sans merci contre la corruption.

Publicité

Lors de son discours de cinquante minutes devant les élus, le président Denis Sassou-Nguesso a été applaudi avec frénésie quand il s'est engagé à lutter contre la corruption, un fléau qui gangrène l'économie congolaise dépendant essentiellement du pétrole.

« Face aux délits économiques, quels qu'ils soient, il n'y aura ni menu fretin ni gros poissons. J’assure qu'il n'y aura ni bouclier de protection pour les uns ni rampe de sanctions pour les autres. Tout passera dans la nasse du droit et de la justice. Seule prévaudra la loi », a déclaré avec force le numéro un congolais qui cumule 34 ans de pouvoir.

Il a annoncé la création en cours d'une haute autorité de lutte contre la corruption.

L'opposition dubitative

Les déclarations du dirigeant congolais ont fait réagir l'opposant Clément Miérassa. « Depuis 2002, nous entendons quasiment les mêmes mesures, mais elles ne sont jamais suivies d'effet. Il y a un manque de volonté politique alors qu'il faut être capable de faire une remise en cause », pointe-t-il.

Pour l'activiste Roch Euloge Nzobo, une véritable lutte contre la corruption doit démarrer par un audit indépendant de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) et de la Délégation générale des grands travaux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.