Accéder au contenu principal
Mauritanie

Mauritanie: l’opposition boycotte la dernière séance de la session parlementaire

Nouakchott, la capitale mauritanienne.
Nouakchott, la capitale mauritanienne. Laminesall96 / Wikimedia Commons
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les travaux de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale de Mauritanie pour 2019 ont pris fin jeudi soir à Nouakchott. La cérémonie de clôture de cette session de quatre mois a été boycottée par les députés de l’opposition qui ont dénoncé le non-respect du règlement intérieur de la chambre et le peu d’égard accordé aux parlementaires de l’opposition. Ils ont fait part de leur préoccupation dans une conférence de presse tenue quelques heures avant la fin de la session.

Publicité

Nous considérons que c’est un manque de sérieux et de préparation des lois qui rappelle un peu les réflexes du temps des chambres d’enregistrement. Les lois passent. Le plus important, c’est qu’elles soient acceptées tout simplement sans qu’elles soient étudiées suffisamment. On limite à trois minutes le temps de parole des députés. Puis le président de séance les arrête quand il veut. Donc il y a des entraves à la liberté d’expression et des entraves devant le fait de poser tous les problèmes des populations.

Khalilou Ould Dédé, préside le groupe Union des forces du progrès-Rassemblement des forces démocratique, UFP-RFD

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.