Côte d'Ivoire

Proposition de réforme de la CEI en Côte d'Ivoire: le RHDP réagit

Un bureau de vote le 13 octobre 2018 à Bouaké (illustration).
Un bureau de vote le 13 octobre 2018 à Bouaké (illustration). ISSOUF SANOGO / AFP

En Côte d'Ivoire, la réforme de la Commission électorale indépendante est à nouveau sur la table. Alors que le gouvernement planche sur une recomposition de la CEI, une trentaine de partis de l'opposition ont signé vendredi un projet de réforme commun. Ils préconisent une refonte totale de l'organe électoral et espèrent qu'un dialogue sera initié dans ce sens entre le gouvernement, l'opposition et la société civile. Mais pour Kobena Kouassi Adjoumani, porte-parole du RHDP, le parti présidentiel, la réforme de la CEI doit être conforme à la volonté du chef de l'Etat, Alassane Ouattara.

Publicité

Dans l'entendement du président de la république, il faut faire en sorte que l'on ait une CEI responsable, qui puisse organiser des élections crédibles et propres... On ne peut pas aujourd'hui nous imposer un ordre qui n'a rien à voir avec l'esprit développé par le gouvernement.

Kobena Kouassi Adjoumani: «Si on doit faire une réforme, ce n'est pas dans le sens souhaité par cette platefrome qui veut que l'on reprenne tout à zéro !»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail