Accéder au contenu principal
Burundi

Photos du président gribouillées au Burundi: une partie des élèves relâchées

En 2016, plusieurs écoliers avaient été condamnés à de la prison pour outrage au chef de l'Etat et atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat pour avoir abimé des photos représentant le président Nkurunziza.
En 2016, plusieurs écoliers avaient été condamnés à de la prison pour outrage au chef de l'Etat et atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat pour avoir abimé des photos représentant le président Nkurunziza. AFP/LANDRY NSHIMIY
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Burundi, trois des six écolières interpellées pour avoir gribouillé le portrait du président Nkurunziza dans leurs manuels scolaires ont été libérées. Selon la Fenadeb, la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance au Burundi, les trois filles de la commune de Kirundo, dans le nord-est, ont pu quitter leur cellule après avoir été entendues par un procureur.

Publicité

Quand un enfant est à l'école, il est régi par un règlement scolaire. S'il se conduit mal, il y a des punitions qui peuvent être appliquées plutôt que d'avoir recours à la justice.

Ferdinand Simbaruhije, secrétaire général de la Fenadeb.

En 2016, plusieurs écoliers avaient été condamnés à de la prison pour outrage au chef de l'Etat et atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat dans des cas similaires.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.