Accéder au contenu principal
Malte / Libye / Italie

Malte: un pétrolier annoncé détourné par des migrants est arrivé à La Valette

Un canot pneumatique chargé de migrants secourus par des gardes-côtes libyens en Méditerranée, le 15 janvier 2018 (image d'illustration).
Un canot pneumatique chargé de migrants secourus par des gardes-côtes libyens en Méditerranée, le 15 janvier 2018 (image d'illustration). REUTERS/Hani Amara
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Un bateau transportant des migrants est arrivé dans la matinée à Malte. L'équipage assure que le navire a été détourné par les migrants secourus. Alertée, la marine maltaise a repris dans la nuit le contrôle du bateau.

Publicité

Le navire Elhiblu 1 a finalement été escorté jusqu’au port de La Valette par la marine maltaise qui a repris le contrôle du bateau dans la nuit. Deux jours plus tôt, le pétrolier avait secouru 108 migrants, qui se trouvaient à bord de deux canots de sauvetage, au large de la Libye. Le navire prend alors la direction de la Libye. Un pays que venaient pourtant de fuir ces migrants. Mais, depuis que Tripoli a pris le relais de l'Italie dans la coordination des opérations de secours dans cette partie de la Méditerranée, les bateaux de migrants sont quasi systématiquement rapatriés vers les côtes libyennes.

Mercredi, au moment où le navire approche du port de débarquement, il fait soudain demi-tour et prend la direction du Nord. Sur Twitter, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini donne l'alerte : « Ce ne sont pas des naufragés, mais des pirates ». Il assure dans le même temps que le pétrolier n'est pas autorisé à entrer dans les eaux italiennes.

Direction Malte

C'est en fait vers Malte que le bateau navigue. A environ 30 milles des côtes, la marine locale a pu entrer en contact avec le capitaine. Il a expliqué ne plus avoir le contrôle du navire et que des migrants ont forcé et menacé l'équipage à faire route vers Malte. Une opération militaire est alors déclenchée.

Un patrouilleur, un hélicoptère et plusieurs navires de la marine épaulent un commando des forces spéciales qui monte à bord pour reprend le contrôle du pétrolier.

Escorté militairement, l'Elhiblu One est arrivé jeudi matin à La Valette. Après avoir été entendu par la police, les cinq présumés meneurs sont repartis menottés dans un fourgon. Les autres migrants très affaiblis ont été pris en charge. « Nous allons appliquer le droit international » a déclaré le Premier ministre maltais Joseph Muscat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.