Accéder au contenu principal
Burkina Faso

Six morts dans l'attaque d'un temple protestant au Burkina Faso

La ville de Djibo est le chef-lieu du Soum au nord du Burkina Faso.
La ville de Djibo est le chef-lieu du Soum au nord du Burkina Faso. Google Maps
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Nouvelle attaque dans la province burkinabè du Soum. Dimanche, six membres d’une église ont été assassinés. Le pasteur et cinq fidèles du temple de Silgadji situé à une soixantaine de kilomètres de Djibo, le chef-lieu de province ont été abattus par des hommes armés au sein de leur temple juste après le culte. C’est la première fois qu’un lieu de culte chrétien est directement visé depuis le début des attaques dans le pays.

Publicité

Les hommes armés ont fait irruption dans le temple alors que prenait fin le culte du dimanche. « C’est autour de 13h qu’ils sont arrivés et ont commencé à tirer sur les fidèles », relate notre source. Le pasteur, ses deux enfants et trois autres fidèles chrétiens sont tués sur le coup.

Un autre blessé a été conduit dans un centre de santé.

« C’était en plein culte et ils n’étaient jamais venus là-bas » raconte, la gorge nouée, un autre pasteur. Cette attaque du temple de Silgadji à une quarantaine de kilomètres de la commune de Tongomayel, première du genre dans la province, a été menée par une dizaine de personnes venues à motos. Les assaillants ont emporté du matériel appartenant au temple et aux fidèles protestants.

Après leur forfait, le groupe d’hommes armés est reparti en direction de Beléhédé un peu plus au Nord selon des témoins.

« Les populations sont paniquées sur place et elles ne savent plus quoi faire » selon une autorité locale. Des appels au calme ont été lancés par des responsables locaux, invitant les populations à ne pas s’attaquer à d’autres communautés pour éviter un embrasement de la situation. « Nous leur avons demandé de ne pas réagir par vengeance en s’apprenant aux autres » souligne une autorité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.