Accéder au contenu principal
Mozambique / Catastrophes Naturelles

Après Idai et Kenneth, toujours l'urgence humanitaire en Afrique australe

Des bâtiments détruits par le cyclone Idai, non loin de Beira (image d'illustration).
Des bâtiments détruits par le cyclone Idai, non loin de Beira (image d'illustration). Guillem Sartorio / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Une somme de 545 millions de dollars pour le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe... C'est l'annonce, le 3 mai, de la Banque mondiale, qui débloque ces nouveaux fonds d'urgence pour venir en aide aux populations de ces trois pays d'Afrique australe toujours en grande détresse humanitaire après le passage des cyclones Idai, en mars 2019, et Kenneth, le mois dernier. Un millier de personnes avaient été tuées ; sur place les destructions et les maladies sont toujours présentes. Ghassan Abou-Chaar, responsable adjoint des urgences auprès de Médecins sans frontières décrit la détresse des populations de la région dévastée de Beira et Nhamatanda, dans le centre du Mozambique.

Publicité

Le plus grand problème, ce sont les populations encore isolées.

Ghassan Abou-Chaar

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.