Accéder au contenu principal
RCA

RCA: une délégation officielle dans le fief des 3R

Le général Sidiki Abass leader du groupe armé 3R en RCA, le 27 avril 2017.
Le général Sidiki Abass leader du groupe armé 3R en RCA, le 27 avril 2017. REUTERS/Baz Ratner
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En RCA, une délégation d’officiels composée notamment du ministre de l’Intérieur, du représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU, du représentant de l’Union africaine en Centrafrique, s'est rendue vendredi dans le fief des 3R de Sidiki à Niem-Yéléwa. Une mission d’évaluation après la fin de l’ultimatum donné par le gouvernement à la suite des massacres ayant eu lieu le 21 mai dans cette zone.

Publicité

La mission est positive, assurent l’ensemble des acteurs. Le représentant de l’Union africaine à Bangui, Matias Matondo, se réjouit que le leader des 3R ait reconnu la responsabilité de ses éléments dans les tueries, mais qu’il reste attaché au processus de paix. Il s’est engagé, a-t-il assuré, à faciliter les enquêtes et à livrer les auteurs des tueries qui seraient actuellement en fuite.

Du côté de la Minusca, le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU Kenneth Gluck a assuré que la mission a renforcé ses éléments sur place dans un but de dissuasion : les patrouilles terrestres sont renforcées, des patrouilles aériennes ont été mises en place. Il a ajouté que le travail de la Minusca consiste aussi dans le soutien de la justice centrafricaine pour les enquêtes.

Côté gouvernement, le ministre de l’Intérieur Henri Wanzet affirme que Sidiki souhaite débuter le DDR dans 15 jours à partir de ce vendredi 31 mai. Le ministre a demandé à ce que les éléments se rassemblent et quittent leurs tenues militaires dans l’attente du désarmement. La question du démantèlement des bases reste posée. Sidiki a assuré n’avoir aucune barrière. « La préservation de l’accord de paix » a été le leitmotiv de cette mission.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.