Accéder au contenu principal
Soudan

[Reportage] Soudan: les hommes des FSR à l’affût de tout rassemblement

Dans un souk de Khartoum, le 21 juin 2019.
Dans un souk de Khartoum, le 21 juin 2019. REUTERS/Umit Bektas TPX IMAGES OF THE DAY
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Soudan, la contestation défie le pouvoir en tentant d’organiser des rassemblements. Il ne s’agit plus de grosses manifestations comme il y en a eu ces derniers mois, mais de petites marches, souvent nocturnes, dans différents quartiers. Ceux qui veulent y participer doivent bien souvent jouer à cache-cache avec les forces de sécurité, notamment avec la milice du général Hemeti, numéro 2 de la junte. Déployés dans toute la ville, les hommes des Forces de soutien rapide ne tolèrent aucun rassemblement.

Publicité

Quartier Riyad dans le centre de Khartoum. Le comité de quartier organise une rencontre d’information entre les habitants et un leader de l’opposition. Le meeting est sur le point de démarrer quand une quinzaine de miliciens, lourdement armés, débarquent.

Mouvement de panique, plusieurs organisateurs prennent discrètement la fuite et prennent refuge dans un immeuble avoisinant.

Accroupie sur le balcon d’un appartement, Sara l’une des organisatrices, regarde la scène : « Les FSR sont là, on ne sait pas ce qu’ils veulent. On est parti en courant parce qu’on fait partie du comité d’organisation et ils nous cherchent. C’est pour ça qu’on se cache. Je ne sais pas ce qu’il se passe… on est caché et on regarde. »

Les miliciens entourent le groupe, ordonnent à tout le monde de s’asseoir, leur interdisent d’utiliser leur téléphone. La scène dure 20 minutes. Après quoi, les miliciens dispersent les gens et menacent de les arrêter s’ils se regroupent.

Il est désormais interdit de tenir des meetings, affirme l’un d’eux. Le leader de l’opposition - qui devait s’exprimer - est resté discret, les miliciens ne l’ont pas reconnu. Il est aussitôt reparti.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.