CAN 2019

CAN 2019: la délégation pléthorique de la RDC indigne sur les réseaux sociaux

Le Congolais Jonathan Bolingi.
Le Congolais Jonathan Bolingi. RFI/Pierre René-Worms
Texte par : RFI Suivre
3 mn

La défaite de la RDC face à l’Ouganda n’a rien fait pour arranger les choses. La délégation officielle congolaise qui accompagne l’équipe et le staff technique de la RDC suscite la polémique depuis quelques jours. Le ministère congolais des Sports et Loisirs a invité au Caire des journalistes, responsables et supporters en trop grand nombre au goût de ses détracteurs.

Publicité

Leur ordre de mission, signé par le ministère des Sports et Loisirs, provoque l'indignation sur les réseaux sociaux.

La délégation congolaise, apprend-on à sa lecture, comprend 173 invités, un chiffre qui ne comprend pas les joueurs et le staff technique. Ces 173 personnes, qui se trouvent en Egypte aux frais du « Trésor public », c'est écrit noir sur blanc, sont d’abord et avant tout des journalistes.

Au contingent Médias, le plus nombreux donc, s’ajoutent les invités, en ordre d’importance, de la présidence, de la primature et du Comité national de soutien aux Léopards.

► À lire aussi : CAN 2019: battue par l’Ouganda, la RDC ne se cherche pas d’excuse

Parmi les autres noms sur la liste, signalons sept personnes invitées par le Procureur de la République.

A Kinshasa, une organisation comme La Lucha dénonce le caractère pléthorique de cette délégation. La Lucha estime la valeur de leur séjour de dix jours au Caire -- avion, hôtel et per diem compris -- à 700 000 dollars.

A la CAN, tous les pays ne se comportent pas de la même manière. Les joueurs et le staff de la Namibie, par exemple, se sont fait accompagner, selon la Fédération namibienne, d’une douzaine de personnes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail