Accéder au contenu principal
Mauritanie

Mauritanie: pour un opposant, la volonté populaire a été confisquée

Sidi Mohamed Ould Boubacar (g.) et Biram dah Abeid (dr.) lors d'une conférence de presse le 23 juin 2019.
Sidi Mohamed Ould Boubacar (g.) et Biram dah Abeid (dr.) lors d'une conférence de presse le 23 juin 2019. Sia KAMBOU / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une semaine après le scrutin présidentiel en Mauritanie, Sidi Mohamed Ould Boubacar, ancien Premier ministre arrivé en troisième position, après le militant anti-esclavagiste Biram dah Abeid, a estimé, samedi 29 juin, lors d’une conférence de presse, que la volonté populaire a été confisquée par le candidat du pouvoir annoncé vainqueur, Mohamed Ould Ghazounai.

Publicité

Pression sur les électeurs, bourrage des urnes notamment en zone rurale, le candidat malheureux à la présidentielle Sidi Mohamed Ould Boubacar a réaffirmé son rejet des résultats du scrutin du 22 juin.

Des preuves démontrent « l'ampleur de la fraude »

« Les résultats publiés sont loin de traduire la volonté populaire. Nous détenons les procès-verbaux et les preuves qui démontrent l’ampleur de la faute. Nous avons soumis ces inégalités au Conseil constitutionnel, seul habilité à examiner le recours en la matière, et nous les présenterons à l’opinion publique », a-t-il expliqué.

Toutefois, cela n’entrave pas sa détermination à poursuivre son combat politique. L’ancien Premier ministre s’est adressé tout particulièrement à la jeunesse.

Résultats définitifs le 1er juillet

« A l’adresse de notre jeunesse, je dis : aucune force ne peut vous empêcher de réaliser votre rêve de vivre dans la liberté et la dignité dans votre pays. Le peuple mauritanien a exprimé avec clarté sa volonté de changement et a travaillé dans ce sens à travers son engagement, sans équivoque, dans la campagne électorale, à travers les meetings et rassemblements populaires », a-t-il tenu à souligner.

Le Conseil constitutionnel proclamera les résultats définitifs, lundi 1er juillet, à 12h00, à Nouakchott.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.