Accéder au contenu principal
Zimbabwe

Zimbabwe: important déploiement sécuritaire dans un fief de l’opposition

Des officiers de police patrouillent dans les rues de Bulawayo au Zimbabwe, le 19 août 2019.
Des officiers de police patrouillent dans les rues de Bulawayo au Zimbabwe, le 19 août 2019. Zinyange Auntony / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'armée et la police ont été déployées, ce lundi 19 août au matin, à Bulawayo, dans le sud-ouest du pays. C'est dans ce fief de l'opposition que la marche de protestation organisée par le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) a été interdite ce dimanche.

Publicité

La tension est très forte. Policiers et soldats sillonnent le centre-ville de Bulawayo et de ses environs dans des camions et des voitures blindées ou encore à cheval.

L'enjeu est de mettre en garde la population contre les manifestations. Des barrages sont installés sur les routes principales menant au centre-ville et une partie du quartier des affaires a même été bouclée par la police. D'après plusieurs sources contactées par RFI, les manifestants n'ont pas voulu forcer le passage ce matin.

C'est dans le centre-ville que se trouve le tribunal où ont été jugés et libérés sous caution des membres du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).
Ils avaient été arrêté ce dimanche 18 août pour avoir incité la population à manifester ce lundi.

Le porte-parole national de ce parti d'opposition en appelle à l'article 59 de la Constitution. Il estime que le MDC a le droit de manifester pacifiquement dans les villes du pays. Le parti avait aussi appelé la semaine dernière à une série de manifestations dans la capitale contre la gestion de l'économie par le gouvernement du président Emmerson Mnangagwa.

Vendredi dernier, le 16 août, la répression brutale d'une manifestation, elle aussi interdite, avait vu la police faire usage de grenades lacrymogènes, ainsi que de coups de fouets et de matraques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.