Accéder au contenu principal
Guinée

Guinée: dans une vidéo, le président Condé évoque le référendum constitutionnel

Le président guinéen, Alpha Condé. Hambourg, juillet 2017.
Le président guinéen, Alpha Condé. Hambourg, juillet 2017. Reuters / Ludovic Marin
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, le président guinéen évoque pour la première fois le référendum sur la Constitution guinéenne. En voyage aux États-Unis, pour l’Assemblée générale des Nations unies, Alpha Condé demande à des ressortissants guinéens « d'être prêt pour l'organisation des élections et du référendum ». Alors que dans la capitale à Conakry, les consultations nationales se poursuivent.

Publicité

Dans une vidéo amateur, diffusée en direct sur Facebook et qui depuis circule sur les réseaux sociaux, Alpha Condé évoque certains chantiers lancés pendant ses deux mandats comme celui du barrage de Souapiti par exemple. Il rappelle aussi que le peuple de Guinée doit décider de son avenir. Un discours qu'il avait déjà tenu à plusieurs reprises.

Mais à la toute fin de son intervention qui dure une trentaine de minutes et pour la première fois, le président guinéen se prononce en faveur du référendum, sous-entendu de la Constitution. Il demande à cette foule, qui semble être en majorité ses partisans, de s'y préparer.

Des consultations en cours à Conakry

Il faut toutefois rappeler que pendant ce temps-là, à Conakry, les consultations nationales ne sont pas encore terminées. Le Premier ministre les mène depuis le 10 septembre et elles sont prévues jusqu'à demain, mercredi. Avant son départ pour les États-Unis, Alpha Condé avait demandé à Kassory Fofana d'ouvrir de larges discussions avec les Guinéens sur toutes les questions de société du moment, y compris sur la Constitution.

Un débat national rejeté par les partisans du non au changement de la Constitution, comme les représentants du FNDC, le Front national de la défense de la Constitution, dont fait parti Cellou Dalein Diallo. Le chef de file de l'opposition estime que ces consultations visent à octroyer un troisième mandat à Alpha Condé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.