Accéder au contenu principal
G5 Sahel / Tchad

Le nouveau commandant de la force G5 Sahel en visite au Tchad

Un soldat de l'armée malienne garde l'entrée du G5 Sahel, mai 2018 (illustration).
Un soldat de l'armée malienne garde l'entrée du G5 Sahel, mai 2018 (illustration). AFP/Sebastien Rieussec
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le nouveau patron du G5 Sahel, le général nigérien Oumarou Namata Gazama était en visite mardi 15 octobre au Tchad.

Publicité

Nommé à la tête de la coalition anti-jihadistes qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Burkina et la Tchad, il y a seulement deux mois, l’officier supérieur nigérien est en tournée de prise de contact avec les états-majors dans un contexte marqué par une recrudescence des attaques terroristes.

La visite du commandant du G5 Sahel étant essentiellement militaire, il ne s’est rendu qu’à l’état-major général de l’armée tchadienne où il a été reçu par le premier adjoint, le titulaire ayant été dépêché dans le Grand Nord, tôt ce mardi.

Le nouveau commandant du G5 Sahel est venu prendre contact avec ses partenaires tchadiens mais aussi échanger sur la situation en cours au Burkina Faso et au Mali, deux pays en permanence sous le feu des mouvements jihadistes qui endeuillent les populations du Sahel.

Selon nos informations, il était aussi question de l’envoi en renfort de troupes tchadiennes dans ces deux pays pour renforcer le fuseau central de la coalition qui peine à contenir les assauts des mouvements terroristes. Mais, le Tchad serait toutefois réticent à cette idée ajoutent les mêmes sources.

Le G5 Sahel fait aussi face à des difficultés de financement qui ne facilitent pas la mise en œuvre de son planning consacré en grande partie à la lutte contre le terrorisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.