Accéder au contenu principal
France

France: déploiement naval pour sécuriser le golfe de Guinée

Le golfe de Guinée.
Le golfe de Guinée. Latifa Mouaoued/RFI
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Ce lundi 28 octobre débute l’exercice « Grand African Némo ». Pendant une dizaine de jours, la Marine nationale française va sécuriser le golfe de Guinée avec quatorze États africains riverains. Cette approche navale a pour but de lutter contre les divers trafics qui prolifèrent dans cette zone maritime stratégique.

Publicité

Dans le golfe de Guinée transitent chaque jour plus de 4 000 navires, du Sénégal à l'Angola. Un environnement, par conséquent, propice à la criminalité. Pêche illicite et brigandage représentent une véritable menace pour la prospérité des pays riverains.

Grand African Nemo et son déploiement naval - auquel la France participe avec le bâtiment de commandement et de ravitaillement La Somme - a donc pour objectif de faire cesser des trafics qui nourrissent également les réseaux terroristes, indique le contre-amiral Gilles Boidevezy, en charge des relations internationales pour la Marine nationale.

« Il faut également permettre aux États de la région d’avoir le maximum de sécurité et de stabilité parce que c’est aussi une condition nécessaire pour être le plus efficace contre la menace terroriste et cette sécurité et cette stabilité passent par la capacité à maintenir des activités économiques. Et pour effectivement maintenir les activités économiques, il faut qu’il n’y ait pas de piraterie, pas de pêche illicite, etc… », a-t-il expliqué.

Pour la France qui depuis trente ans assure une permanence navale dans le golfe de Guinée, il s'agit également de veiller à la sécurité des 80 000 ressortissants français résidant dans les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.